Dossier de presse

Télécharger le PDF

Pourquoi la Réunion Annuelle du Partenariat de Ouagadougou ?

Lancé en février 2011 à Ouagadougou lors de la conférence internationale sur la population et le développement, le Partenariat de Ouagadougou (PO) célèbre cette année, 10 ans de progrès dans la disponibilisation et l’utilisation des services de planification familiales dans 9 pays d’Afrique de l’Ouest francophone (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo). De sa création à aujourd’hui le PO a réussi à fédérer les gouvernements, les bailleurs de fonds et la société civile autour de la vision d’”Une Afrique de l’Ouest francophone où un accès facile à la planification familiale de qualité sauve et améliore la vie des femmes et des jeunes et sert de catalyseur pour un développement durable pour tous” contribuant ainsi en 2020, à doubler le nombre d’utilisatrices de méthodes moderne de contraception dans les pays du partenariat avec plus de 3,8 millions d’utilisatrices additionnelles de méthodes modernes de contraception portant le nombre total d’utilisatrices à 6,5 millions. Fort de ce constat et convaincu de l’importance de la planification familiale dans la vie des femmes et des bénéfices pour les populations tant au niveau sanitaire qu’économique, le PO s’est fixé l’objectif ambitieux d’atteindre 13 millions d’utilisatrices de méthodes modernes de contraception d’ici 2030.

Pour accompagner efficacement et de façon durable les changements de comportement nécessaires pour l’atteinte de ce résultat, le PO dans sa stratégie émergente, élargit son soutien aux partenaires en mettant un accent sur des sujets et des approches spécifiques comme le leadership des jeunes en matière de santé de la reproduction, le changement des normes sociales, la contextualisation de l’appui apporté aux pays ou encore les priorités dans la région pouvant impacter les progrès en matières de Santé de la Reproduction/Planification Familiale comme les crises sanitaires, politiques, sécuritaires. Ceci est d’autant plus pertinent qu’au Sahel, 29 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire et de protection selon le Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires de l’ONU (OCHA), cette situation persistante maintient les femmes et les familles dans une situation de constante vulnérabilité lorsque leur droit d’accès à des services de santé essentiels notamment de planification familiale sont compromis.

La Réunion Annuelle du Partenariat de Ouagadougou (RAPO), de sa première à sa neuvième édition a toujours été l’occasion d’échanger sur les expériences entre les pays et de célébrer les succès enregistrés dans la région. Elle est organisée par l’Unité de Coordination du Partenariat de Ouagadougou (UCPO) pour partager les contributions des pays dans l’atteinte de l’objectif du PO mais est aussi une occasion pour échanger sur les défis rencontrés et capitaliser les leçons apprises et les bonnes pratiques entre les gouvernements, la société civile et les partenaires de mise en œuvre.

Cette année, la 10eme RAPO se tiendra du 13 au 16 décembre 2021 en hybride (Virtuelle, présentielle) sur le thème « La Planification Familiale en contexte de crise humanitaire : préparation, réponse et résilience ».

Organisateurs

Ministère de la Santé
www.sante.gov.bf
Partenariat de Ouagadougou
www.partenariatouaga.org

Participants

Entre 400 et 500 participants assisteront à la 10ème réunion annuelle, notamment:

  • Les délégations des pays du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Mali, de la Mauritanie, du Sénégal et du Togo.
  • Des représentants de donateurs.
  • Institutions régionales
  • Initiative mondiale FP2030
  • Partenaires techniques
  • Parlementaires et maires
  • Acteurs du secteur privé

Intervenants

Voir la liste des intervenants

Programme

Consulter l’agenda